Home


↑ en action

↑ in action

My father passed away four years ago from complications of cancer. It was so exhaustive autumn for my soul, for my emotions - his last few months.
(it could be reason for so many repetitions in use of some words in different haiku)

Writing haiku when nobody can see, it was a way to survive, for me.

 

Mon père est décédé il y a 4 ans à la suite d'un cancer. Ce fut un automne épuisant pour mon âme, pour mes émotions que ses derniers mois.
(c'est la raison des si nombreuses répétitions de certains mots dans les différents haïku)

Ecrire un haïku lorsque personne ne peut le lire, fut, pour moi, une manière de survivre.

Jasminka Nadaskic Djordjevic
Smederevo, Yugoslavia

 

the house threshold is
covered up by wrinkled leaves -
father is at death's door

le seuil de la maison est
couvert de feuilles froissées -
père est à la porte de la mort

 

wild geese scream
far away in the sky
inside, a sickbed

le cri des oies sauvages
très loin dans le ciel
dedans, un lit de malade

 

exhaustive autumn
the leaves become dark yellow -
father is gona die

automne épuisant
les feuilles deviennent jaune foncé --
père va mourir

 

ice-cold wind -
death poster on the house
with father's picture

vent glacial --
l'avis mortuaire sur la maison
avec la photo de mon père

 

pole on the corner -
father's photo on the death poster
every day

un poteau au coin --
la photo de mon père sur le faire-part
chaque jour

 

sharp wind -
tender shoots of grass
caress father's grave

(vent coupant --
de tendres pousses d'herbes
caressent la tombe de mon père)

 

 

Copyright Jasminka Nadaskic Djordjevic, 2001