Haiku - tempslibres - Présentation de livre.

Cent haïkus pour la paix
Collectif sous la direction d'Isabel Asunsolo

Un beau recueil. Et surtout une belle illustration de la manière de faire du haïku engagé ! C'est-à-dire, de ne pas parler explicitement du sujet. Le "discours"' se construit alors au fil de la lecture. Il est d'autant plus efficace qu'il n'est pas imposé mais recréé par le lecteur.

Il s'agit d'un recueil collectif avec une très large panorama d'auteurs (France, Allemagne, Mexique, Croatie, Québec, Nouvelle-Zélande, Cuba, Brésil...) qui nous permet de découvrir une grande diversité d'écriture.

Sur le plan technique, chaque haïku est présenté en langue d'origine et est traduit en français, anglais, allemand, espagnol. La présentation est originale : l'ordre des langues est différent d'une page à l'autre; ce qui nous force à lire les autres langues aussi. Les traductions ne sont pas considérées comme secondaires mais participent à illustrer le partage de l'idée de paix. Au fond, la paix passe surtout par la connaissance des autres cultures et langages.

Ce choix technique a impliqué un format long, agréable à tenir en main.

Un beau recueil, agréable. On n'y est pas assommé par la pauvreté de "slogans", de "je vais dire tout pour que le lecteur comprenne bien ce que je pense". Au contraire, du plaisir de lire, de la simplicité, sur un sujet grave.

J'ai particulièrement aimé (entre autres) :

pas une seule armée
n'a stoppé la floraison
du liseron

Tomislav Maretić (Croatie)

manif pacifiste
les pieds foulent
les feuilles tombées

Zoran Doderović (Serbie)

pour les fusillés
prier à l'aller - et au retour
pour les fusilleurs

Isabel Asunsolo (Espagne)

Prends ma main.
Les fruits de notre verger
recommencent à grossir.

Cukiko (Espagne)

mur mitoyen -
au comptoir du bistrot
les ennemis d'hier

Michel Duflo (France)

Frontière -
les mêmes oiseaux
des deux côtés

Israel L. Balan (Mexique)

L'épave du tank
Devenue serre de métal
pour des centaines de fleurs.

Roganov Vladimir, 15 ans (Russie)

la guerre a pris fin -
le reste du prunier
a fleuri

Calotă P. Rodica

Rues de Tripoli -
l'odeur du café grillé
appartient à tous

Danyel Borner (France)

S'agissant d'un recueil collectif, je ne fais pas de commentaires sur les haïkus.

Revue par , 2016-01-12

couverture du livre

Cent haïkus pour la paix

Haïku

Editions L'iroli, 2015
ISBN 978-2-916616-31-5
- 100 haïkus
- 121 pages, format 11.5 x 22 cm

Pour commander :

Editions L'iroli : http://prod.editions-liroli.net// ;
13 Euros