Haiku - tempslibres - Présentation de livre.

Soupçon de lumière
Danielle Delorme

Un beau recueil de la Côte-Nord avec sa vie lente au rythme des saisons et comme univers, les oiseaux, le fleuve, l'hiver, la nature. Marque d'authenticité : les petits fruits rouges. Haïkus de vie mais aussi d'atmosphères bien rendues. Des haïkus poltitiques, assez rares pour le mentionner. On remarque la présence de structures 2+1 peu fréquentes et ici bien utilisées, c'est-à-dire n'apportant pas de conclusion fermant le haïku. Je note une perception aïgue de l'instant, une écriture efficace servie par un discours minimaliste où le vide, le non-écrit donne vraiment la force au haïku.

J'ai bien aimé :

martèlement du pic
sur la vieille galerie
livre refermé

Discours minimaliste, ellipse avec ouverture finale originale. Un parfum de sabi. La lectrice se pose et son esprit s'envole.

autour de l’érable
mon voisin plante des lys
soir de la Saint-Jean

Allusion politique au second niveau... Structure en 2+1.

treillis mitoyen
les framboises du voisin
sur ma crème glacée

Les fruits rouges, trait distinctif du haïku de la Côte-Nord. Humour. Discours efficace.

bain d’oiseaux à sec
une douzaine d’étourneaux
lissent leurs plumes

Humour, fine observation, comique de situation.

soupçon de lumière
dans la grisaille hivernale
choisir ses semis

Sous couvert d'une simple note, les archétypes de la Lumière, de la Naissance, de la Vie qui triomphe des ténèbres. Haïku basé sur des opposition avec une grande ouverture finale.

corne de brume
le bleu du traversier
enfin !

Beau déplacement de mots : le ciel bleu devient le bleu du traversier. C'est aussi un haïku lent. Le bleu est un peu l'espoir qui arrive dans le brouillard. Une autre image forte, l'Apparition.

vieille grange riveraine
une baleine bleue
pour girouette

Humour. Une baleine sur le toit. La baleine est bleue, double utilisation du qualificatif.

début septembre
des centaines de canards
dans la baie des Anglais

Il y aurait encore un double sens politique que je ne serais pas étonné. Une opinion finement écrite. Je l'avais perçue à Baie Comeau à propos des fanions du Canada qui faisaient du bruit...

fenêtre givrée
bain moussant à la lavande
et petites bougies

Haïku d'atmosphère, construit en oppositions renforçant le contraste. L'efficacité du minimaliste qui se passe d'un long discours. Tout le monde a perçu.

route 138
l’élévation du brouillard
au pied du barrage

La 138, la route 66 du Québec. Construction en oppositions : brouillard <> beton, légèreté <> lourdeur, liberté du brouillard <> eau retenue, statique <> dynamique. Un peu comme si l'eau s'échappait du barrage sous une autre forme.

silence instantané
pour un passerin indigo
dix paires de jumelles

L3 est originale et humoristique. Structure en 2 + 1.

des dos de cueilleurs
ça et là dans les champs
saison des fraises

Haïku classique de la Côte-Nord ! Autre structure en 2+1.

l’après Grande Noirceur
la statue de Duplessis
miroite au soleil

Autre haïku politique, finement écrit. Construction en oppositions. Archétype de la Lumière qui triomphe de la Nuit. Une moquerie aussi.

fin des vacances
encore un peu de mer
dans le rétroviseur

Thème fréquent mais pas sous cette forme éphémère et originale. Moins lourde que le sable au fond de la poche.

Suzanne Lamarre">

Revue par , 2015-06-15

couverture du livre

Soupçon de lumière

Haïku

Editions Tire-veille, 2015
Collection : Haïkusie
ISBN 978-2-9814808-4-2 - (Editions Tire-veille)
- 100 haïkus
- 93 pages, format 10.8x17.8 cm
- Préface du livre par Dominique Chipot

Pour commander :

Tire-veille : http://ecolenationaledehaiku.com/editionstireveille/ ;