Traces Cahiers Trimestriels de Lettres et d'Arts

Printemps 2000

 

Retour

 

 

Le poisson rouge (extraits)   michel-françois lavaur

 

Il n'a pas de fourrure / pauvre vieux poisson rouge / dans son étang gelé.

Au bord d'une flaque / d'où émerge un galet rond / un moineau zen songe.

Un petit pin bonsaï / Les cents Fuji de Hokusaï / et le hokku d'un haïkaï

Bambous sur la rive / Pandas point, ni petits singes / mais le même vent.

Elle et moi dans la rocaille / nous cultivons le haïku / sauf que la chatte n'écrit pas.

Un simple idéogramme / auquel je n'entends rien / m'ouvre l'Asie secrète.

La petite soeur blanche / dirige un choeur de gamines / avec ses bras noirs.

Neige sur les vitres ? / Mon prunus perd ses pétales. / giboulées déjà !

L'iris clair des yeux / de sa danseuse étoile / les nuits du chorégraphe.

Ma main sur ta hanche / Ta peau nue sous la nuisette / Déjà tu sommeilles.

Nuit déja si noire. / Les yeux clos je garde rouge / le soleil couchant.

Sage sur mon bras gauche / la chatte écoute et hume / une nuit d'équinoxe.

Le patch de sa femme / le lendemain sous la douche / il l'a sur le torse.

  Extraits de Traces 137

Copyright M-F Lavaur, 2000
Illustrations MF Lavaur