tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

cherry blossom rain
laughter
chasing laughter

pluie de fleurs de cerisiers
un rire
chasse l'autre


Liu Chen-ou, Canada
cco 2017-10-1

Similitude entre les pétales des fleurs et le rire de l'enfant.

Mots clés

fleur cerisier enfant rire

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* son - Sonorités.
Utilisation des sonorités.

* simili - Similitudes.
Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du monde.

Archétypes et dialectiques

* A_Fragilité - La Fragilité qui survit
Quelque chose de fragile dans un univers "hostile". Qui emporte en lui quelque chose.

David, le petit être.

Tous les haïkus de l'auteur >>>