tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

cette araignée
au-dessus du compost
comme elle est grasse !


Gérard Dumon, France
cco 2017-10-1

Voici un autre haïku à double lecture. On fait instinctivement le lien entre le compost qui fait les gros légumes et l'araignée, vraisemblablement une epeire avec ses oeufs en fin de saison. Pourtant, le tour de force est que la lecture objective est aussi cohérente. Ce type d'ambiguité, ici humoristique, crée un objet qui a de la résonnance et aura une vie plus longue dans notre mémoire. A noter, la figure de dislocation : le sujet en L1 est rappelé par un pronom en L3.

Mots clés

araignée humour

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* dislocation - Dislocation.
Dislocation : répétition du sujet à la fin du discours. Le sujet répété est alors précisé. Cela permet de retarder la compréhension et d'insister sur le sujet principal du discours.

ex: Il perd ses feuilles, l'arbre.

* simili - Similitudes.
Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

* yyy - Similitudes.
Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

Tous les haïkus de l'auteur >>>