tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

a winged ant
crawls on hot asphalt --
end of summer

une fourmi ailée
se traine sur l'asphalte chaud --
fin de l'été


Cindy Zackowitz, USA
cco 2002-07-1

Mots clés

fourmi fin_été rue

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :

* simili - Similitudes.
Utilisation d'images ayant des sèmes communs. Le partage de sèmes (qualités, caractéristiques) communs fait que les images se renforcent l'une l'autre. Il y a résonance car l'esprit fait la relation entre les deux images.

Une tasse de thé et un lac partagent le fait d'être une étendue de liquide cernée par un bord. On peut "voir" l'image de l'un dans l'autre.

* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Ces archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du monde.

* sabi - Sabi
Le sabi est un concept d'esthétique japonaise, dérivé des principes bouddhistes zen, lié au sentiment créé par l'altération par le temps, la décrépitude des choses vieillissantes, la patine des objets, la marque du Temps. Le charme des choses ayant vécu (Vintage des Américains).

Sont sabi : Des marches usées d'un vieil escalier, un vêtement usé, une grille rouillée, un bouton de porte patiné...

En relation avec le sabi-wabi.
http://en.wikipedia.org/wiki/Japanese_aesthetics

* detail - L'élément moteur est un détail.
La force de ces haïkus réside dans un détail. Soit par son rapport avec les autres éléments ou images, soit par sa force propre. C'est lui qui joue le rôle actif et que l'on retiendra.

On peut y reconnaître l'action de l'archétype du PointActif.

Tous les haïkus de l'auteur >>>