tempslibres.org : Coups de coeur

Année 2016 : du 16 au 28 février

Nuit d'hiver~
quelque part loin de la boue
un amandier en fleur

Haïku Québec

Motif très actif et très répandu qui sert de cadre à beaucoup de haïkus : la Vie qui triomphe. Un archétype majeur aussi accompagné de celui de "la Lumière dans la Nuit". Haïku construit sur ... >>> la suite...

Lilas Ligier
France

étang boueux
sur leurs bateaux en papier
les enfants des tentes voyagent

Haïku Quebec, 2016-02-23

Haïku basé sur l'opposition boue versus rêve de voyage, et au second niveau du discours, désespoir versus espoir. L'auteur dit ici en quelques mots plus que de longs discours sur la tragédie des ... >>> la suite...

Ghayda Al-haj Hussen
Damas Syrie

Les jardins d'Alep en 2016
même l'escargot
a laissé sa coquille et s'est enfui

Un Haïku par jour

Humour noir des haïkus de guerre. Ce qui reste quand tout espoir est parti. ... >>> la suite...

Mohamad Alsari
Alep Syria

place du village
le temps du bombardement est toujours
sur l'horloge brisée

Mohamad Alsari
Alep Syria

Village abandonné
au long du chemin de fer
les feuilles d'automne

Un Haïku par jour

Autre variante de l'archétype de "la Vie qui triomphe", ici en version plus désespérée. La vie continue mais même les feuilles sont mortes. Il n'y a plus que la Mort et l'Abandon, d'autres arché ... >>> la suite...

Mohamad Alsari
Alep Syria

matin blanc
loin là-bas des hôpitaux
bombardés

Un Haïku par jour

Haïku basé sur la couleur blanche. Le blanc du jour, celui des draps d'hôpitaux, celui du drapeau signalant les lieux neutres. Le blanc, c'est aussi le silence. Celui où plus aucune parole, plus a ... >>> la suite...

Danièle Duteil
Locoal-Mendon, Morbihan France

Froidement
Il brûle la canne de son père
pour se réchauffer

Lamis Hassoum
Beyrouth Liban

trottoir enneigé -
je traverse en silence
la chambre du SDF

Un Haïku par jour

Franck Vasseur
Dourges France

Nuit de gel,
la douceur du navet long
dans le pot-au-feu

Un Haïku par jour

Gérard Maréchal
Lyon France

Journaux de guerre
Encore une fois
Mon nom parmi les victimes

Un Haïku par jour

Mohamad Alsari
Alep Syria

Le village abandonné
de la poignée de la porte
des gouttes de pluie tombent

Un Haïku par jour

Mohamad Alsari
Alep Syria

Après le bombardement
d'une ouverture dans le toit
Je médite à la lune

Un Haïku par jour

Basho a écrit un haïku similaire. Il contient l'idée que l'esprit s'évade d'une réalité dure et s'élève vers la Lumière. ... >>> la suite...

Mohamad Alsari
Alep Syria

rock and roll métal…
dans la nuit une canette
roulée par le vent

Un Haïku par jour

Haïku basé sur le jeux de mots. Il faut cependant remarquer le fait que les sons miment la situation, surtout en L1. ... >>> la suite...

André Cayrel
Montpellier France

la banque
commence à disparaître
~ magnolia en fleurs

Un Haïku par jour

Opposition forte entre la banque (dure réalité du monde oppressant) et les fleurs qui sont la Vie colorée et fragile. A remarquer la pause rare en début de L3. L3 pourrait apparaître comme "l'exp ... >>> la suite...

Vincent Hoarau
Lyon France

in my rear view mirror
the moon
on full beam

dans mon rétroviseur
la lune
à pleins phares

Mark Holloway
UK

hard frost
wrapping myself up against
the breakfast news

gel sévère
je me recroqueville contre
les nouvelles du matin

Mark Holloway
UK

winter bleak
under the rail bridge
graffiti blooms

hiver sombre
sous le pont de chemin de fer
les fleurs des graffiti

Blog auteur, 2016-02.

Autre haïku archétypal basé sur "La Vie qui triomphe". L3 fonctionne aussi sur le double sens du mot "fleurs". Fleurs -> fleurir. Oppositions entre hiver et printemps, entre sombre et couleurs, ent ... >>> la suite...

Mark Holloway
UK

migrants à la une –
l’hôte dans mon jardin
un oiseau sans nom

100ème Kukai de Paris

Eléonore Nickolay
Vaires sur Marne France

seed catalog
the colours of
a winter daydream

catalogue de semences
les couleurs de
la rêverie d'un jour d'hiver

Un thème parfois rencontré. Celui de la couleur, de la vie enfermées, prêtes à jaillir. Haïku basé sur l'opposition entre hiver et printemps, entre couleurs et obscurité, entre Vie et Mort. ... >>> la suite...

Sandi Pray
Robbinsville, North Carolina USA

constellations
of quiet raindrops
sleepless night

les constellations
des gouttes d'eau silencieuses
nuit sans sommeil

http://ravencliffs.blogspot.be/2016/02/sleepless.html

Sandi Pray
Robbinsville, North Carolina USA

cabin walls
feeling my way through
a wilderness night

(murs de la cabane
j'explore mon chemin dans
une nuit sauvage)

http://ravencliffs.blogspot.be/2016/02/cabin-walls.html Cabin : Une cabane en bois au milieu des bois.

Sandi Pray
Robbinsville, North Carolina USA

against my skin
the roughness of firewood
hoar frost

contre ma peau
la rugosité du bois de chauffage
givre gris

http://ravencliffs.blogspot.be/2016/02/roughness.html

Sandi Pray
Robbinsville, North Carolina USA

my umbrella
flipped in the wind–
uncertain days

mon parapluie
retourné par le vent -
jours d'incertitude

Cattalis, 2014

Adelaide Shaw
Millbrook, NY USA

bings o sawins
alang the watterside
...quait

piles of sawdust
along the riverside
...silence

des tas de sciure
au long des berges
... silence

Haïku d'atmosphère. Une simple énumération qui fonctionne bien par le choix des choses mises en relation. Tout le monde perçoit que la sciure étouffe les bruits. Que font ces tas au bord de l'ea ... >>> la suite...

John McDonald
Edinburgh Scotland (UK)

ciel couvert -
pleine lune juste aperçue
... sur le calendrier

Damien Gabriels
Leers France

maison à vendre -
dans le jardin à l'abandon
les premiers crocus

Blog auteur, 2016-02-26

Autre haïku archétypal sur la Vie qui triomphe. Ce thème est fréquemment illustré par les maisons abandonnées qui se "signalent à notre attention" et qui acquièrent une vie autonome. ... >>> la suite...

Damien Gabriels
Leers France

rain on the river–
when does white become
its darkest colour --

pluie sur la rivière –
lorsque le blanc devient
sa plus sombre couleur --

Alan Summers
Bath England

waiting for the train
a huddled mass
of smartphones

a reference to the inscription on the Statue of Liberty in NYC, specifically "Give me your tired, your poor, your huddled masses yearning to breathe free"

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

zazen—
that fly battering itself
against the sunny window

zazen —
cette mouche qui se heurte
contre la vitre ensoleillée

Image humoristique de la difficulté d'atteinte l'Illumination. Voici un haïku à message mais qui le dit par une image et non explicitement. Une belle réussite. ... >>> la suite...

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

morning meditation --
a steaming
manhole cover

(méditation du matin --un couvercle d'égout
fumant)

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

winter rain --
the dog and I
exchange sighs

pluie d'hiver --
le chien et moi
échangeons des soupirs

Tiwtter - 2016-02-24

Un haïku bâti sur la structure de l'échange des regards entre êtres souvent différents. Il dit cet instant infime où quelque chose passe entre eux, au delà de leur différence (ici, un homme et ... >>> la suite...

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

pure blue --
a broken
robin's egg

(bleu pur --
un oeuf de rouge-gorge
cassé

Haïku construit sur les oppositions. Opposition des couleurs, entre le bleu de l'oeuf et le rouge de l'oiseau. Opposition au niveau supérieur entre le bleu de l'Espérance et la Mort (oeuf cassé) q ... >>> la suite...

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

asleep at the wheel
the ghost cabbie
of my nightmares

endormi au volant
le taximen fantôme
de mes cauchemars

Ce n'est pas un haïku mais l'image est si glaçante que j'ai voulu la présenter. Paul David Mena écrit souvent des haïkus psychologiques. Et cela mérite d'être lu car le genre est rare. ... >>> la suite...

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

gibbous moon --
she's not telling
the whole truth

lune gibbeuse --
elle ne raconte pas
toute la vérité

Haïku d'atmosphère. La lune gibbeuse en image trouble fait analogie avec la situation. Ce n'est pas tout à fait un haïku meteo mais il utilise un peu cette technique pour installer le contexte. ... >>> la suite...

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

two-hour meeting --
shadows creep
across the table

deux heures de réunion --
les ombres rampent
sur la table

Qui ne connait pas ces réunions sans intérêt qui s'étirent sans fin. Alors le meilleur est bien regarder les détails, s'amuser d'un rien et laisser les egos s'épanouir... Les ombres qui s'allong ... >>> la suite...

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

frost on the windshield --
I remember how much
I drank last night

givre sur le pare-brise --
je me souviens combien
j'ai bu la nuit dernière

Une façon détournée de dire sans dire. Le froid du givre est une manière glaçante de se rendre compte de la dérive et du danger. On est au matin et l'alcool est dans la nuit, l'obscurité, la pa ... >>> la suite...

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

leap year
looking a her twins
a squinting woman ---

année bissextile
elle regarde ses jumeaux
la femme qui louche ---

Une curieuse analogie entre "loucher" et les jour en plus de février. Et qui est renforcée par les jumeaux. Haïku humoristique pas pas que cela. Une belle construction active. ... >>> la suite...

Bill Bilquin
Bruxelles Belgique

less cars
in front of the brothels
valentine's day ---

moins de voitures
devant les bordels
saint-valentin

Bill Bilquin
Bruxelles Belgique

heavy snowfall
a hawk on a fence post
almost white

forte chute de neige
un faucon sur un piquet de clôture
presque blanc

Daily Haiku Cycle 20

Polona Oblak
Ljubljana Slovenia

winter depression the colour of rain in the river

dépression d'hiver la couleur de la pluie dans la rivière

Polona Oblak
Ljubljana Slovenia

neskončen dež
ne da bi se odprl
pade krokus

endless rain
without opening
a crocus falls

pluie sans fin
sans s'être ouvert
le crocus tombe

Polona Oblak
Ljubljana Slovenia

evening coffee—
wisps of fog rise
from the bayou

café du soir —
des volutes de brouillard montent
du bayou

Haïku d'atmosphère basé sur des oppositions et similitudes. Opposition entre intérieur et extérieur. Similitudes du noir du soir, du bayou et du café, du brouillard et de la vapeur du café. Yug ... >>> la suite...

sage stone
Shalimar, Florida USA

the lilac in bud—
a cloud with storm in it
swells over the bay

sage stone
Shalimar, Florida USA

homesick—
sundown just behind
the fence

mal du pays —
le coucher de soleil juste derrière
la clôture

Haïku avec un discours à plusieurs niveaux. Le premier est une description objective de ce que l'auteure voit. Mais le second niveau est plus riche. On semble percevoir que quelque chose empêche l' ... >>> la suite...

Sondra Byrnes
Sant-Fe, New Mexico USA

spitting seeds
into a blue sky—
the old elm

épandant ses graines
dans le ciel bleu —
le vieil orme

Twitter, 2016-02-29

Sondra Byrnes
Sant-Fe, New Mexico USA

endless rain
without opening
a crocus falls

pluie sans fin
sans s'être ouvert
un crocus tombe

Twitter, 2016-02-28

sage stone
Shalimar, Florida USA