tempslibres.org : Coups de coeur

Année 2016 : du 1 au 15 mars

au fond du pot à crayons
de vieilles gommes
sans mémoire

L'image du néant dans l'analogie entre la gomme qui efface et les souvenirs effacés. Mais les gommes subsistent quand même. Elles sont comme ces souvenirs dont on sait l'existence mais plus la tene ... >>> la suite...

Denise Dudon
Rennes France

insomnie -
le chat fait des allers-retours
à la fenêtre

L'image de l'insomnie, c'est souvent quelque chose qui se promène la nuit. Ici, c'est le chat. ... >>> la suite...

Denise Dudon
Rennes France

bourrasques glacées --
le fossoyeur creuse une tombe
au marteau-piqueur

Angèle Lux
Val-des-Monts, Québec Canada

Tempête de sable
le corbillard
couvert de poussière

Un Haïku par jour

Une curieuse analogie avec un verset de la Bible : "Tu es poussière". Ce sable est un lien avec le sol qui recueillera le cercueil. Il y a quelque chose de sinistre dans ce haïku. ... >>> la suite...

Mohamad Alsari
Alep Syria

Naissance de jumeaux
le premier mort
l'autre ne cesse pas de pleurer

Pas vraiment un haïku mais c'est l'atmosphère lourde qui en fait l'intérêt. Des deux jumeaux, un est déjà parti. On pourrait supposer que l'autre aura le même sort. Ce n'est pas dit expliciteme ... >>> la suite...

Mohamad Alsari
Alep Syria

Maison abandonnée
d'une fenêtre à l'autre
la lune se déplace

Un haïku par jour

Cette image de quelque chose qui se déplace la nuit d'une fenêtre à l'autre est souvent utilisée pour parler de l'insomnie (voir le haïku de Denise Dudon). Ici, la maison est abandonnée mais ell ... >>> la suite...

Mohamad Alsari
Alep Syria

Enfin une trêve
la colonne de fumée
sort d'un four à pain

Le pain, c'est la Vie. Mais c'est aussi une odeur particulière. Cuire le pain, c'est faire recommencer la Vie. Analogie aussi entre la fragilité de la trêve et l'aspect tenu de la fumée (en colonn ... >>> la suite...

Allal Taleb
Dilbeek Belgique

champ boueux
la chanson gaie des enfants
du camp bohémien

Un haïku par jour

Haïku bâti sur l'opposition entre la boue et la vie (du chant des enfants). C'est aussi la Vie qui triomphe. Et pourquoi pas un avatar de l'image Zen du Lotus qui fleurit sur l'eau boueuse. ... >>> la suite...

André Cayrel
Montpellier France

réchauffement climatique
les bras velus
de la bibliothécaire

Un coup de chaleur ! Le comique est basé sur le double sens de réchauffement. Elle doit donc en avoir du tempérament. Voilà un haïku qui passe bien en disant sans dire explicitement. Cette techni ... >>> la suite...

Jean-Claude César
Lunel France

saffron smudges
in the evening sky . . .
birdsong

taches de safran
dans le ciel du soir . . .
chant d'oiseau

Golden Triangle Contest 2016

Bill Waters
Pennington, New Jersey USA

snow flurries --
trying to remember
when I first turned gray

flocons de neige --
j'essaie de me souvenirs
quand je suis devenu gris

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

secluded highway --
we turn
the radio off

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

winter rain --
a birthday reminder
for a dead friend

pluie d'hiver --
un rappel de l'anniversaire
d'un ami décédé

Haïku meteo. L'auteur utilise la sensation de la pluie froide pour dire son impression. La pluie froide est toujours le marqueur d'un malaise, d'une peine profonde, parfois soudaine comme ce souvenir ... >>> la suite...

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

stopping
for the fire truck
cicadas

s'arrêtant
pour le camion de pompiers
les cigales

Juxtaposition inattendue. Opposition aussi entre un bruit et un silence. Ce haïku note une transition brutale, un changement soudain que l'auteur a perçu. ... >>> la suite...

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

sneaking out
thru' the bathroom window
steam meets fog

s'échappant
par la fenêtre de la salle de bains
la vapeur rencontre le brouillard

Mark Holloway
UK

first glimpse
of her mastectomy bra
winter rose

premier essai
de son soutien-gorge de mastectomie
rose d'hiver

Opposition brutale entre la douleur d'une telle opération et la douceur de la rose. Similitude aussi au niveau de la fragilité des deux être. Similitude aussi par la couleur rose qui s'impose même ... >>> la suite...

Liu Chen-ou
Toronto Canada

hospice verandah ...
a girl opens her mouth
to spring rain

véranda des spoins palliatifs ...
une jeune fille ouvre sa bouche
à la pluie de printemps

Liu Chen-ou
Toronto Canada

surge of the wind ...
talk of war fading
into silence

Liu Chen-ou
Toronto Canada

first kiss --
behind the bookshelf
her scent lingers

premier baiser --
derrière l'étagère des livres
son odeur s'attarde

Ce haïku d'atmosphère me fait penser à un poème de Kenneth Rexroth "Au pied du mont Sorrate". C'est un haïku d'odeur. Il utilise aussi une technique du rappel du souvenir par l'odeur qui reste. ... >>> la suite...

Liu Chen-ou
Toronto Canada

blind date
cobra tattoo rising
from her cleavage

premier rendez-vous
le cobra tatoué monte
de son décolleté

Liu Chen-ou
Toronto Canada

summer's end
my footprints in the sand
a little deeper

fin d'été
mes empreintes dans le sable
un peu plus profondes

Blog auteur, 2016-03-11

Autre haïku sur la Réalité augmentée. Il note le fait que l'auteur est conscient d'un changement, parfois d'un tournant. Quelque chose s'est modifié mais l'auteur ne sait pas exactement dire quoi ... >>> la suite...

Liu Chen-ou
Toronto Canada

almost spring
the florist waters
her sidewalk

bientôt le printemps
la fleuriste arrose
son trottoir

Second place at 2016 Golden Haiku Contest.

Peter Newton
Winchendon, Massachusetts USA

evening calm
pot smoke wafts up
from under the bridge

calme du soir
la fumée du shit monte
de dessous le pont

Analogie entre le calme du soir et celui de la fumette. ... >>> la suite...

Peter Newton
Winchendon, Massachusetts USA

family dinner
our teen speaks
in hashtags

dîner de famille
notre ado parle
en hashtags

The Heron's Nest, XVIII.1

Annette Makino
Arcata, CA USA

long winding road
the length
of our quarrel

longue route sinueuse
la durée
de notre dispute

sage stone
Shalimar, Florida USA

spring storm—
a small blue feather
in the cat’s whiskers

tempête de printemps—
une petite plume bleue
dans les moustaches du chat

sage stone
Shalimar, Florida USA

the bottle empty
but my head still
full of you
beyond the window,
a low-hanging moon

la bouteille vide
mais ma tête encore
pleine de de toi
par la fenêtre,
une lune basse

sage stone
Shalimar, Florida USA

bedtime story—
scribbles of rain
across the window

(histoire pour endormir les enfants —
les gribouillis de la pluie
sur la fenêtre)

sage stone
Shalimar, Florida USA

sérieusement
sur la fin du monde
ces trois vieux disputent

Ghayda Al-haj Hussen
Damas Syrie

Éclats rouges –
le cognassier du japon
réchauffe le jardin

Haïku Québec

Autre haïku basé sur le flash de couleur vive. Le rouge bien entendu car c'est la première couleur que nous citons. En éclats, c'est à dire en taches vives. Les Impressionnistes disaient que plus ... >>> la suite...

Graziella Dupuy
Clermont-Ferrand France

subway station
ads as only light
the day after the bombs

station de metro
les publicités comme seule lumière
le jour après les bombes

Twitter, 2016-03-23

Haïku déjà rencontré à l'occasion des bombardements OTAN sur la Yougoslavie. L'auteur marque ainsi que la Vie persiste, ne fusse que par nos automates. ... >>> la suite...

Bill Bilquin
Bruxelles Belgique

journée de prévention routière –
elle laisse entrevoir
son string fluo

111ème kukai de Paris

Minh-Triêt Pham
Paris France

petals in the wind . . .
my neighbors practise
tai-chi

pétales dans le vent . . .
mes voisins pratiquent
le tai-chi

Bill Kenney
New-York USA

between sunrise
and my bed
an owl flies home

(entre le lever de soleil
et mon lit
un hibou rentre chez lui)

http://ravencliffs.blogspot.be/2016/03/between.html<br />

Sandi Pray
Robbinsville, North Carolina USA

a dog’s bark
wavers in the wind
evening shadows

un aboiement de chien
rôde dans le vent
ombres du soir

Sondra Byrnes
Sant-Fe, New Mexico USA

another year—
those crossed out names
in my address book

une nouvelle année —
ces noms barrés
dans mon carnet d'adresses

Sondra Byrnes
Sant-Fe, New Mexico USA

my neighbor’s
apricot tree is blooming
secondhand love

chez mon voisin
l'abricotier en fleurs
seconde noce

Twitter, 2016-03-09

Sondra Byrnes
Sant-Fe, New Mexico USA

overcast
the first blooms
of apricot

ciel couvert
les premières fleurs
de l'abricotier

Sondra Byrnes
Sant-Fe, New Mexico USA

že spet dež
en sam popek se odpre
na forziciji

rain again
a single bud opens
on the forsythia

la pluie à nouveau
un seul bouton s'ouvre
sur le forsythia

Haïku meteo. Archetype de la Vie qui triomphe mais dans ce cas, à peine. ... >>> la suite...

Polona Oblak
Ljubljana Slovenia

ozimna pšenica
vrane odgovarjajo vranam
skozi meglo

winter wheat
crows answering crows
through the fog

blé d'hiver
les corneilles répondent aux corneilles
à travers le brouillard

Wild Plum 2.1

La guerre n'est pas réservée aux humains. Les corneilles ont des prétentions territoriales. Elles forment des gangs en associations momentanées afin de conquérir des lieux (grands arbres par exem ... >>> la suite...

Polona Oblak
Ljubljana Slovenia

nuit blanche
la rumeur d'amour des eiders
au large

C'est la lumière de la nuit blanche qui fait la force de ce haïku. Elle dit le Nord et ses jours de 24 heures. Similitude entre le blanc de la nuit, de la neige et celui des plumes de l'oiseau. Allu ... >>> la suite...

Micheline Beaudry
Boucherville, Québec Canada

Sur une colonne en bois
le vendeur des ballons
hisse ses souffles

Radwan Ahesaten
Maroc

pluie de mars
le bruit des feutres
sur le cahier

Un haïku par jour

Vincent Hoarau
Lyon France

prémices du printemps -
un peu d'huile versée
sur les gonds du portail

Vincent Hoarau
Lyon France

l'heure du loup -
les femmes de ménage
s'enfoncent dans la nuit

Un haïku par jour

Vincent Hoarau
Lyon France

temps des jonquilles
dans la rue le son si net
de ses hauts talons

Un haïku par jour

Vincent Hoarau
Lyon France

il faut, disent ils
libérer la croissance
- je dépaille l'arum

Un haïku par jour

Vincent Hoarau
Lyon France

devant la banque
des grilles et des CRS -
le printemps revient

Vincent Hoarau
Lyon France

métro bondé -
le même anonymat que dans
une fosse commune

Un Haïku par jour

Ben Coudert
France

changement d'heure -
je rallonge mon café
et ma nuit

Un haïku par jour

Ben Coudert
France

Brouillard~
lentement traverser
le parfum des prunus

Un haïku par jour

Lilas Ligier
France

Qi gong,
lentement il fait tomber
la neige du ciel

Un haïku par jour

Gérard Maréchal
Lyon France

L'envol d'un rapace ~
au loin le son des canons
déclencheurs d'avalanches

Un haïku par jour

Gérard Maréchal
Lyon France

fin de matinée
la poule m'informe
qu'elle a pondu

Un haïku par jour

Gérard Dumon
Fouras France

nouvelles lunettes
un à un j'enlève les yeux
des pommes de terre

Un haïku par jour

Gérard Dumon
Fouras France

du soupirail
l’odeur des croissants chauds –
aube d’hiver

Un haïku par jour

Michel Duflo
France

footing du dimanche
plus de courbes ce matin
que d'angles droits

Un haïku par jour

Franck Vasseur
Dourges France

grillades -
dans le feu la vieille chaise
s'effondre

Un haïku par jour

Philippe Quinta
France

nuit d'hiver -
la tisane
pissée cinq fois

Un haïku par jour

Philippe Quinta
France

bygaun thayr tuim hoose -
her peerie pree
aye on the lozen

passing their empty house -
her tiny kiss
still on the pane

passant devant leur maison vide -
son petit baiser
encore sur la vitre

Blog auteur, 2016-03-14

Une autre forme de la Vie qui triomphe. Ici, elle persiste seulement mais toujours vivace. On pourrait y voir l'archétype du détail qui surgit de passé (l'Indice). ... >>> la suite...

John McDonald
Edinburgh Scotland (UK)