tempslibres.org : Coups de coeur

Année 2016 : du 16 au 31 mars

on the edge
of almost too far
crushed chili pepper

à la limite
du presque trop
piment écrasé

Sandi Pray
Robbinsville, North Carolina USA

picket fence
i bury my cat
on the sunny side

palissade
j'enterre mon chat
du côté du soleil

https://pbs.twimg.com/media/Cev5yI9XIAUo1av.jpg

Haïku de Mort, marqué par l'opposition entre l'obscurité figurée de la Mort et la Lumière de la Vie, entre le froid de la terre et la chaleur de la Lumière. En enterrant le chat dans la Lumière ... >>> la suite...

Sandi Pray
Robbinsville, North Carolina USA

all the quiet
gone from the pond
first bullfrog

tout le calme
brisé de l'étang
premier crapaud

https://pbs.twimg.com/media/CeoTDsyWAAAzMRZ.jpg

Haïku basé sur la transition, pas vraiment le "soudain", mais un peu. Structure avec "explication" en L3 qui n'apparaît pas comme une aide au lecteur pour être sûr qu'il comprenne bien, mais comm ... >>> la suite...

Sandi Pray
Robbinsville, North Carolina USA

St. Patrick's Day --
the first green buds
on the old tree

Saint-Patrick --
les premiers bourgeons verts
du vieil arbre

Autre haïku écrit par l'archétype de la Vie qui triomphe. Une variante basée sur une analogie basée sur le vert entre la couleur de la Saint-Patrick et le vert du printemps. On retrouve aussi le ... >>> la suite...

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

writer's block --
heating up
the leftovers

bloc d'écrivain --
réchauffer
les restes

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

starless night --
I finish the wine
too quickly

nuit sans étoiles --
je finis le vin
trop vite

Dire sans dire. Tout le monde a compris mais rien n'est dit explicitement. Il y a un lien fort entre "sans étoiles" et "trop vite". Le sentiment de quelque chose qui n'est pas bien, pas net. C'est po ... >>> la suite...

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

melting snow --
the nurse searches
for a pulse

neige fondante --
l'infirmière cherche
une veine

Haïku météo. Tout le monde connaît ces instants pénibles. La neige fondante, ni chèvre ni chou (on cherche la veine), froide, déplaisante, illustre bien la sensation. De plus, on peut imaginer ... >>> la suite...

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

a neat pile
of all your letters
before I burn them

une pile soigneuse
de toutes tes lettres
avant que je les brûle

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

crickets
in imperfect
harmony

crickets
en imparfaite
harmonie

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

spring cleaning --
cropping her out
of a photograph

(nettoyage de printemps --
la découper
d'une photo)

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

news of his relapse --
how slowly
the rain falls

des nouvelles de sa rechute --
si lente
tombe la pluie

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

moonless night --
apologies made
in the passive voice

nuit sans lune --
des excuses faites
à la voix passive

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

early bird special --
at least fifty
shades of grey

"Early bird" : Service spécial de souper dans certains restaurants US. à 3h30, 4h, 4h30 selon les lieux. Généralement fréquentés par les personnes âgées. (Wikipedia) Voici un haïku basé à l ... >>> la suite...

Paul David Mena
Wayland, Massachusetts USA

love again
the scent of cypress
after rain

l'amour à nouveau
l'odeur des cyprès
après la pluie

Un grand classique sensoriel que la présence d'une odeur après la pluie. La pluie renforce les odeurs par l'évaporation. Ce n'est pas un haïku météo car la référence à la pluie ne connote par ... >>> la suite...

Niamh Irish
Scotland UK

one by one
fireflies escape my glass jar...
starry night

une par une
les lucioles s'échappent de mon bocal en verre...
nuit étoilée

Haïku archetypal majeur. La Lumière dans la Nuit. Mais aussi la Lumière en opposition avec la Nuit. La Lumière qui s'élève. On trouve aussi une analogie (courante) entre lucioles et étoiles par ... >>> la suite...

Liu Chen-ou
Toronto Canada

the rice song
mother sang to me ...
first spring rain

la chanson de rizière
que ma mère me chantait ...
première pluie de printemps

Liu Chen-ou
Toronto Canada

spring chill—
one kitten left
without a nipple

froid du printemps—
un chaton laissé
sans mamelon

Haïku météo. Le froid a cependant ici plusieurs significations. C'est le froid physique loin de la chaleur de la mère, la sensation du mal-être que l'on ressent, le froid de la Mort inéluctable ... >>> la suite...

sage stone
Shalimar, Florida USA

ripening apples—
unable to button
my summer dress

pommes mûres—
impossible de boutonner
ma robe d'été

Haïku intimiste basé sur le jeu de mots, l'analogie et l'humour. L'auteure parle d'elle mais indirectement. En fait, c'est comme si elle voyait la scène. ... >>> la suite...

sage stone
Shalimar, Florida USA

mile after mile
of corral fencing—
wind in the clover

mile après mile
de la clotûre —
le vent dans les trèfles

sage stone
Shalimar, Florida USA

passing cloud—
her pause
before the lie

le nuage passe —
sa pause
avant le mensonge

sage stone
Shalimar, Florida USA

scattered wind
fragments of conversation
drift from a pub

vent sans direction
des bribes de conversation
venant d'un pub

Haïku difficile à traduire même si je vois bien l'image. Ce haïku capture un moment court. L'auteure a perçu que le moment valait la peine d'être saisi. Peut-être parce que la situation est flo ... >>> la suite...

sage stone
Shalimar, Florida USA

spring buds—
the first batch of tadpoles
in the meadow pond

bourgeons de printemps—
le premier lot de tétards
dans l'étang de la prairie

sage stone
Shalimar, Florida USA

the skipping stone
all the way across . . .
end of summer

La pierre qui ricoche sur l'eau avec ses bonds de plus en plus courts contient inévitablement l'idée d'une fin inéluctable. Parce qu'une pierre ne peut rester à la surface de l'eau, elle doit quit ... >>> la suite...

Annette Makino
Arcata, CA USA

autumn chill--
one little cricket
sings to the moon

froid d'automne --
un petit grillon
chante à la lune

Haïku de la Vie qui triomphe, variante ici de la survie avant la Mort, implicite en L1. Haïku bâti sur des oppositions (dialectiques) Haut versus Bas, Vie versus Mort, Petit versus Grand, Moi versu ... >>> la suite...

Robyn Cairns
West Footscray Australia

cooler mornings--
the honey slows down
from the spoon

(matins plus froids --
le miel prend plus de temps
de la cuillère)

Autre haïku de perception de la Réalité augmentée. L'auteure ressent un changement et le note au travers d'un fait. ... >>> la suite...

Robyn Cairns
West Footscray Australia

wild beaches
in winter time--
take me there

plages sauvages
en hiver --
prends moi là-bas

Robyn Cairns
West Footscray Australia

home alone--
sound of my fork
on the pasta bowl

seule à lamaison --
le son de ma fourchette
dans le bol de pâtes

Attention accrue au bruit, réaction au silence de la solitude. ... >>> la suite...

Robyn Cairns
West Footscray Australia

alongside the train tracks--
secrets of orchids
under moonlight

le long de la voie ferrée --
les secrets des orchidées
sous la lune

Haïku reposant sur des oppositions fortes. La fragilité de la fleur versus la dureté et la froideur du métal des rails, Nature versus industrie, rêve versus matérialité. La magie apparaît avec ... >>> la suite...

Robyn Cairns
West Footscray Australia

stormy weather --
a clarinet
blues afternoon

temps orageux --
une clarinette
blues d'après-midi

Haïku météo avec une opposition très forte en structure superficielle (sons potentiels de l'orage versus son léger de la clarinette) mais aussi profonde (orage <> légèreté de la flûte). C'est ... >>> la suite...

Robyn Cairns
West Footscray Australia

trains approaching--
someone on a platform
reading to the moon

arrivée de trains --
quelqu'un sur le quai
lit sous la lune

Forte opposition comme dans le haïku de la même auteure sur les orchidées en bord de voie ferré sous la lune. ... >>> la suite...

Robyn Cairns
West Footscray Australia

Ides of March
celebrating the return
of buzzards

Ides de mars
célébrer le retour
des busards

Hedgerow 69 - Le retour des busards est un jour célébré (15 mars) dans l'Ohio : Buzzard Day in Hinckley: http://cleveland.about.com/od/clevelandareaparks/p/buzzards.htm

Haïku basé sur l'analogie entre le retour des oiseaux charognards (Cathartes aura, aussi appelé "vautour turc" en Ohio, USA) et les assassins de Jules César. La relation se fait par la manière de ... >>> la suite...

Julie Warther
Ohio USA

beneath dry leaves something to believe in

au delà des feuilles mortes quelque chose en quoi croire

Sondra Byrnes
Sant-Fe, New Mexico USA

day settles down
to this world of dust
evening zazen

le jour se couche
sur ce monde de poussière
zazen du soir

Sondra Byrnes
Sant-Fe, New Mexico USA

seeing where
that argument is headed—
spring dust storm

Sondra Byrnes
Sant-Fe, New Mexico USA

a long winter—
bevel on the mirror
throws a rainbow

un long hiver—
le biseau du miroir
lance un arc-en-ciel

Outre l'opposition entre l'hiver et l'arc-en-ciel qui dans l'Imaginaire marque le retour du beau temps, on peut remarquer que l'effet de ce haïku repose le détail placé en fin. Une technique de la ... >>> la suite...

Sondra Byrnes
Sant-Fe, New Mexico USA

sliding a white marble
into its matchbox
voodoo moon

il glisse une bille blanche
dans sa boite d'allumettes
lune du voodoo

bonesjournal #9 -- March 2016

Peter Newton
Winchendon, Massachusetts USA

Une pâquerette
pousse entre les barbelés
fête des mères

Le monde arabe d'Orient, Syrie, Liban, Egypte... fête les Mères le 21 mars

Allal Taleb
Dilbeek Belgique

choisir sa monture
hypnotisé par les miches
de l'opticienne

Un haïku par jour

Ben Coudert
France

l'unique abricotier
dans le pauvre quartier suffit
pour que le printemps se déclare

Un haïku par jour

Ghayda Al-haj Hussen
Damas Syrie

Matin d'automne
de ma poitrine
le brouillard sort

Un haïku par jour

Mohamad Alsari
Alep Syria

balançoire à la lune
son soutien
Sur la corde à linge

Un haïku par jour

Mohamad Alsari
Alep Syria

Après le bombardement
ombre du château
sur les restes du mur

Un haïku par jour

Mohamad Alsari
Alep Syria

La voix du bombardement se lève-
du haut de la cascade
la lune tombe

Un haïku par jour

Mohamad Alsari
Alep Syria

comme des boîtes aux mouchoirs
les tentes des émigrés se pressent
sous la neige

Mohamad Alsari
Alep Syria

hall d'aéroport -
ils poussent les chariots
de l'apocalypse

Un haïku par jour

Philippe Quinta
France

le soleil allonge
sa courbe dans le ciel
longue journée au jardin

Un haïku par jour

Denise Dudon
Rennes France

fou muin -
a new granbairn
sookin

full moon -
a new grandchild
suckling

pleine lune -
un nouveau petit-fils
têtant

John McDonald
Edinburgh Scotland (UK)

Maison d'enfance,
reste le puits à manivelle.

Un haïku par jour

Marcel Peltier
Beloeil Belgique

Lendemain de fête
dans un coin de la chambre flotte
le parfum de sa robe

Haïku d'atmosphère intimiste. Une simple notation mise en contexte et l'effet naît. La référence au parfum ouvre ici un espace sensoriel et sensuel qui donne au haïku une dimension érotique. Pe ... >>> la suite...

Iocasta Huppen
Belgique

first date --
wondering if the hat
is too much

premier rendez-vous --
je me demande si le chapeau
n'est pas de trop

Neuf semaines et demi. ... >>> la suite...

Carol Raisfeld
Atlantic Beach, New-York USA

Labeur nocturne
un café n’empêche pas mes
chaussettes dépareillées

Haïku Québec

Ce que j'aime bien dans ce haïku, c'est qu'il n'a pas de sens. On ne voit pas le rapport entre les trois choses. Et c'est cela qui en fait tout l'intérêt. Je ne dis pas cela pour me moquer mais pou ... >>> la suite...

Sofi Mura
la Chapelle du Bard France

flambant neuf
les pétales blancs
du cerisier

Haïku Québec

Un peu court dira-t-on pour un haïku... Cependant, il a tout. Humour, jeu de mots, juxtaposition de discours, référence à la saison, fraîcheur, sens de l'éphémère, de la beauté fragile. Voil ... >>> la suite...

Marlène Alexa
Alexandrie Egypte

chasse aux œufs —
le regard furtif
de la tortue

Un haïku par jour

Christiane Ranieri
Wittenheim, Alsace France

fin de tempête
la seconde fleur de lune
s'épanouit

Danièle Duteil
Locoal-Mendon, Morbihan France

Périphérique nord
L'arbre nu tend ses bourgeons
aux lampadaires blêmes

Un haïku par jour

Encore l'archétype de la Vie qui triomphe. Ici, timidement, mais elle est là. Cet archétype fondamental guide notre perception de ce fait dans diverses configurations de choses. C'est là, sous-jac ... >>> la suite...

Marianne Bonnin
Viroflay France

migrants...
sans arrêt sans arrêt tombent
les fleurs de pruniers

Un Haïku par jour

Vincent Hoarau
Lyon France

un nouveau printemps -
la floraison rose
des fumigènes

Un Haïku par jour

Voilà un haïku "social", contestataire. mais il ne dit rien. Aucun "message" explicite. Et c'est cela qui fait sa réussite. Pas besoin de dire, tout le monde sait. Alors l'auteur pose simplement de ... >>> la suite...

Vincent Hoarau
Lyon France

platform 9:
through the glass roof the shapes
of swooping gulls

Mark Holloway
UK

from nowhere
to nowhere . . .
bridge in fog

de nulle part
à nulle part . . .
le pont dans le brouillard

Akitsu Quarterly. Twitter, 2016-03-16.

Bill Waters
Pennington, New Jersey USA